Lifestyle

M-E-M-P-H-I-S

The Memphis group, '80s.

The Memphis group, '80s.

Le courant "Memphis" ce style hyper contemporain et avant-gardiste des années 80. Oui oui 80! Il fut crée en 1981 par l'italien Ettore Sottsass. Un vrai bras d'honneur au "dictat" du Bauhaus.

Plus de couleurs, de nouveaux matériaux : du stratifié, du plastique, des formes peu conventionnelles.

Formé de plusieurs designers italiens, français(es!), anglais, japonais,... le groupe a existé pendant 7 années. Mais l'empreinte laissée par ces artistes n'aura cesse de bouleverser les tendances. Et de revenir en force au 21ème siècle. Je me souviens de ces assiettes blanches tachetées noires que mon père avait... de ce tapis noir aux formes géometriques fluos. J'avais à peine 10 ans. Je trouvais ça "rigolo".

Je ne m'imaginais pas un seul instant que tout ces trucs découlaient d'un mouvement artistique d'une telle ampleur. Et là je me dis wow ! ma belle mère avaient déjà un sacré goût en matière de déco !

Je ne pensais pas que ce courant allait influencé toute une génération...

Une des pièces de l'appartement monégasque de Karl Lagerfeld. Memphis everywhere!

Une des pièces de l'appartement monégasque de Karl Lagerfeld. Memphis everywhere!

J'ai vraiment flashé sur le travail de Nathalie du Pasquier, artiste française née à Bordeaux. Ces pattern dessiné aux feutres dans les années 80 sont juste FOUS:

Grey-Matter-Print-Hi-Res-Image-WEB.jpg
05.jpg
Nathalie du Pasquier for the Memphis group, 1983.

Nathalie du Pasquier for the Memphis group, 1983.

Ha et je ne vous ai pas parlé d'Alessandro Mendini ? Ces peintures? Comment vous dire ?! Ha et il est architecte aussi.

 

6cb191799ada0fba93f9d4e19db5d989--geometric-art-art-gallery.jpg
alessandro-mendini-sans-titre.jpg
04.jpg

Ainsi que de sa collaboration avec Supreme en 2016? Faut quand même avouer que Jebbia a définitivement bon goût... 

landscape-1456517994-gggiemf3uac.jpg

(je vous passe le sweat et tout le merch hein... Vous irez voir par vous même!).

Perso, je me verrai bien au milieu de ce ring sous un plaid et trois tonnes d'oreillers à lire des livres, regarder New Girl et manger des pop corn, pas vous ? 

CHWIN! Marguerite !

Marguerite Cocquet par John Ducoq

Marguerite Cocquet par John Ducoq

Cela fait un peu plus de deux ans que je suis Margot sur les réseaux sociaux.

Margot, dit Marguerite Cocquet conçoit donc ses propre patrons, les coud elle-même, et les vend elle-même aussi.

 Elle vit sur l'ile d'Oléron, elle surfe, elle voyage. Elle est indépendante. Un choix de vie complètement voulu et totalement affirmé, et revendiqué. J'adore son monde. Un mélange de fiftiessixitesseventies dans les prints, les coupes. Une touche sexy aux antipodes du vulgaire et de la mode du tanga (pouaaaah je déteste ça, bref).

 

Instagram: @lemoisdejuin

Instagram: @lemoisdejuin

Instagram: @lemoisdejuin

Instagram: @lemoisdejuin

La première fois que j'entendais parler d'elle, c'est quand elle confectionnait ses maillots dans sa petite caravane. La marque s'appelait alors Marguerite. Des maillots éponges, des imprimés floraux vintage, des petits volants, de la taille haute, bref tout ce que j'aime !! 

Maguerite Cocquet ©SurfMadame

Maguerite Cocquet ©SurfMadame

"Marguerite" ©SurfMadame

"Marguerite" ©SurfMadame

Elle a pas mal évolué depuis. Elle a ouvert sa petite boutique-cabane-de-pêcheur (toujours à Oléron), elle a décliné ses models, à créer des teeshirts, du petit merch comme des pins, des petites trousses, et même des chemises !!

Instagram: @lemoisdejuin

Instagram: @lemoisdejuin

Capture d’écran 2017-10-25 à 19.02.02.png

C'est du local, du made in France, du small business alors je vous conseille de foncer. Dites de plus en plus NON à la fast fashion. Je sais que ça peut être tentant parfois...

Mais là vous payerez le même prix qu'un maillot de marque, sauf qu'il sera UNIQUE et de super bonne qualité!

Shop online :   JUIN SWIM

 

EL COSMICO, MARFA (TX).

marfa.jpg

Bon... j'ai tendance à vite m'ennuyer dès que je ne voyage plus. Heureusement que les autres le font à ma place... Et qu'ils le partage !! 

J'ai découvert donc ce fabuleux endroit, cet incroyable festival qui a lieu une fois par an, en plein milieu du désert, à Marfa (West Texas).

Marfa cette ville où se mélange art de vivre comme un cowboy et art tout court. Donal Judd en a fait son terrain de jeu, lassé de la ville et de son manque d'authenticité, il avait besoin d'espace (infini), de liberté et surtout de se retrouver seul, pour créer... Mieux. D'autres artistes le suivront par la suite, Larry Clark en a même fait un film: Marfa Girls.  Bref, nous sommes au milieu des seventies, tout est permis.

Depuis, une fondation a été créee en l'honneur de Judd: la Chinati Foundation. Cette ville est devenue un vrai musée à ciel ouvert. On dit que la lumière y est incroyable. On parle également des fameuse "marfa lights", ces lumières qui proviendraient des phares des voitures circulant sur l'autoroute, là-bas, au loin... (Il faut aussi savoir que le Texas est connu mondialement pour ses phénomènes étranges, ses nombreuses apparitions d'OVNI). 

-

Well… I tend to quickly annoying me as soon asI do not travel any more. Fortunately the others do it in my place… And the good point is that they share their stories !!I

So, I discovered this fabulous place, this incredible festival which takes place once a yea, right in the middle of the american desert, in Marfa (West Texas). 

Marfa... This city where lifestyle like a cowboy and very short art mixes. Donald Juddmade of it his playing field, wearied city and of its lack of authenticity, he needed space, freedom and especially to create… Better. 

Other artists will follow him thereafter, Larry Clark even made a film of it: Marfa Girls. In short, we are in the middle of the seventies, all is allowed. 

Since, a foundation was created in honour of Judd: the Chinati Foundation. 

Thiscity became a true museum with open sky. it said that the light is incredible there. One also speaks about famous “the marfa lights”, these lights which would come from the headlights of the cars circulating on the motorway, over there, far away...(Texas is known universally for its strange phenomena, its many appearances of UFO).

Donald Judd.

Donald Judd.

Marfa lights.

Marfa lights.

Mais surtout à MARFA, chaque année et ce depuis dix ans se déroule un des meilleurs festival de musique: le TRANS PECOS FESTIVAL OF MUSIC + LOVE d'EL COSMICO. On y trouve des artistes américains (locaux ou pas), des workshop y sont donnés. 

El Cosmico c'est aussi et surtout un hotel, mais pas n'importe lequel. On y dort soit dans des (super jolies) tentes, des yourtes ou alors carrément on peut y louer un Airstream des fifties (la fameuse caravane de McDreamy pour ceux qui savent). 

On dit que même la nourriture est fabuleuse à Marfa, non loin de la frontière mexicaine, la culture veut que l'on y mange des tacos, des burritos; On trouve aussi des restos végétariens (voir vegans). Incroyable dans une ville de 2000 habitants! 

-

Each year in Marfa (since ten years now) a festival is taking place at EL Cosmico: the TRANS PECOS FESTIVAL OF MUSIC+LOVE.

Some artist of the country One finds there artistsAmerican (local or not), workshops are given too like embroidery, drawings, knitting there.


El Cosmico is also an amazing hotel! You can book your nights in a super cute tent or in a teepee OR in an vintage airstream  (the famous McDreamy's house for those who know).
It is said that even food is fabulous in Marfa, which is not far from the Mexican border, the culture wants you can eat great tacos and burritos!

Buuuuuut you can also eat veggie (or even VEGAN!). Incredible for a town of 2000 inhabitants!

Marfa-Prada-Texas-Travel-El-Cosmico-31.jpg
Capture d’écran 2017-10-11 à 10.51.36.png
279a29cf79b9a45c709ac67551b62605.jpg
Aistream @El Cosmico

Aistream @El Cosmico

Bref, n'ayez pas peur de porter vos santiags et votre Stetson, ils seront de rigueur (même si au final on s'en fout, tu viens comme t'es et puis c'est tout). 

Le but étant de venir se prendre une dose d'amour, d'humanité, de partage, de simplicité autour d'une bière à 5 dollars, plongé dans un hot tub a contemplé le sunset PUIS les étoiles et ensuite... Qui sait? Peut-être qu'on pourrait même y faire une rencontre du troisième type... 

-

So don't be afraid to finally wear your cowboy boots and your Stetson (even if at the end, we don't care, you come as you are and that's it).

The goal is: take all the love you can, share some great moments with your friends, make some new ones, living the simple life and then have a bath in one of their outside hot tub, contemplate the sunset and then the stars drinking a $5 beer and who knows, maybe make an encounter of the third kind...  

fb83c95f6c75b748eab5da0a36d143b7.jpg

 

SEE YOU NEXT YEAR MARFA ! 

 

COLORAMA 2017

Je suis super fière d'avoir réalisé ce dernier report pour le festival de Street Art COLORAMA.

C'était la deuxième édition cette année. Il est organisé par Anyway Studio. Et c'était du 2 au 22 Août ! 

Merci à tous pour votre soutien ! 

I'm super proud to directed this last report for the street art festival COLORAMA.

This was the second edition, the event is created by Anyway Studio. From the 2nd to the 22nd of August this summer. IT WAS LIT !

Thank y'all for your support ! 

IMAGES: Mathieu Bénard & katyparisEDIT: katyparis - Graphism: Stephane Vignal OPERA - MUSIC: RROBIN "43+43"

TWO DAYS IN AMED.

unrealcostarica-4.jpg

Un tout petit film que j'ai réalisé entre Kerobokan et Amed. Un roadtrip familial. Des palmeraies, des rizières à perte de vues, des virages, des affiches de Luak Kopi partout, des cérémonies, des gens ouverts et généreux: Alabama est sortie d'un temple en pleine cérémonie les bras chargés de confiseries, de gateaux,...

Des plages de sables noir, la Mer de Bali, un hotel incroyable: Stairway to Heaven (si on avait pu garder à vie les clés de notre bungalow...).


Here is a little film between Kerobokan and Amed. A family roatrip. Some palm trees fields, ricefields out of sight, a lot of bends, a tons of Luak Kopi posters, some ceremonies, some people really warm and open: Alabama was really appreciated, when she goes out of temple, it was full of candies and sweets ! 

Some black sand beaches, the Bali Sea, an incredible hotel : Stairway to Heaven (if we could keep for life the bungalow's key...).

 

unrealcostarica.jpg
unrealcostarica-5.jpg
Virgin Beach.

Virgin Beach.

 
Sunrise on the Bali Sea, Amed. 

Sunrise on the Bali Sea, Amed.